Publié le 05/05/2020 par Laurent Allegre

Première source de chiffre d'affaires, les transactions électroniques dépendent pour les acteurs du web, dépendent avant tout de la solution de paiement utilisée par le site internet. Entre rentabilité, praticité d'usage et sécurité, voici un panorama des principales solutions de paiement disponibles pour les marchands sur internet.
image

Les meilleurs choix de solution de paiement online pour l'e-commerce

Choisir sa solution de paiement online s'avère parfois un vrai casse tête. Nous vous proposons aujourd'hui un panorama non exhaustif des différentes solutions de paiement online possible pour votre site internet.


Les solutions de paiements par cartes et comptes bancaires

Pour commencer, il est absolument indispensable d'avoir une solution de paiements online par carte bleue et virement bancaire. 80% des échanges de fonds en lignes sont fait par ces moyens ci et il est impératif pour toute plateforme e-commerce confondues de pouvoir recevoir et échanger par ces moyens de paiement. Les solutions de paiments online proposées par les banques vont fournir une sécurité aux acheteurs et les mettre en confiance. Chaque banque dispose de sa propre solution de paiement online (un TPE virtuel) même si dans la plupart des cas, elle sous-traitent l’hébergement de leur solution à des opérateurs tels qu'Atos Worldline. Pour les internautes c'est une sécurité de savoir que le site sur lequel ils souhaitent faire un achat propose une solution de paiement CB dont l’hébergement est effectué par la banque, et ainsi les coordonnées bancaires et la transaction bancaire (le paiement) ne transite pas par le site marchand, mais est assuré par la banque de l'e-commercant directement. Pour les e-commerçants, c'est aussi une sécurité de faire appel à ces systèmes de TPE bancaire car ils n'assurent pas directement l'opération de transaction bancaire sur leur serveur, et n'ont donc pas a s'assurer de la sécurité des données de transaction bancaires.

Le mode de règlement par virement bancaire est aussi apprécié des e-commercants et des internautes pour des achats plus conséquents. En effet, d'une part ce mode de transaction ne fait l'objet d'aucun frais de transaction pour l'internaute et l'e-commercant, mais cela sécurise aussi l'e-commercant quand il souhaite s'assurer de la bonne réception du paiement lorsqu'il s'agit de montant important de commande.

Enfin, les paiements en plusieurs fois: 2x, 3x, 4x... 10x. ils sont assimilés à du crédit au niveau de la loi. Avant de mettre en place un tel système sur son site, l'e-commercant doit d'abord évaluer la pertinence de tel système pour son site ecommerce. Il faut tout d'abord savoir que ce mode de paiement engendre des frais pour l'e-commercant, qu'il doit prendre en compte pour sa rentabilité. Des frais seront imputés par ces systèmes sur chaque transaction réalisées en plusieurs fois. Par contre, ce système permet:

  • d'encaisser immédiatement le montant de la vente déduite des frais de paiement, et donc de disposer immédiatement de la trésorerie issue de la vente
  • De se prémunir de l'impayé: le e-commercant n'assume plus le risque d'impayé, c'est le syteme de financement qui en assure le risque.
  • de disposer d'un avantage concurrentiel, car peu de marchand sur internet ont recours à ce type de système de paiement.
  • d’optimiser son taux de transformation car les clients, sur des montants de panier élevés, seront plus enclin à passer commande s'ils peuvent disposer d'un paiement échelonné
  • Attention tout de même, il faut bien calculer l'impact de ces solutions de paiement sur vos vente et votre marge commerciale. Il sera peut être nécessaire de ne proposer cette solution de paiement qu'à partir d'un certain seuil de commande, par exemple a partir de 100€.

    Les plateformes bancaires en ligne

    Avec la popularisation d'internet et plus particulièrement du monde du e-commerce, de nombreuses plateformes de gestion d'argent en ligne sont apparues. Notamment paypal qui est l'une des plus connues. Paypal est un bon choix de paiements online pour une bonne partie des plateforme d'ecommerces. Les transferts se font de manière instantané et c'est la plateforme la plus sécurisé pour les acheteurs. En effet, les clients sont les rois sur paypal et ils seront beaucoup à vouloir payer par ce moyen-ci. La sécurité que donne paypal est énorme, une garantie de 6 mois sur chaque bien ou service acheté, avec aussi un service clients ouvert 7/7 qui gère de nombreux problèmes pour les clients. 

    Nouveau venu sur le marché, mais dont la popularité grandit chaque jour, Stripe dispose de nombreux atout pour s'imposer comme un acteur majeur du marché des solutions de paiement en ligne. En effet, outre des frais de transactions bien inférieurs à ceux de ses conccurrents, stripe dispose aussi d'API de paiements très complètes répondant à des exigences particulières. L'une d'entre elles permet par exemple à des marketplaces de pouvoir prélever des commissions sur les paiements. Ainsi, lors d'une transaction multipartie (un client, un ou plusieurs vendeurs, et une marketplace qui assure la mise en relation, Stripe est un outil idéal qui va permettre de scinder la transaction et rémunérer simultanément la marketplace et le (ou les) vendeur(s) a chaque transaction du client. Le client n'a en plus pas besoin de disposer d'un compte stripe comme sur paypal, le système fonctionne comme un TPE classique, qui vient juste alimenter les comptes stripe des vendeurs et de la marketplace.

    Hipay est une plateforme qui gère très bien les transfers internationaux et à un serivce très poussé de gestion et d'analyse clients pour les stratégies marketing.

    Une alternative pour les débutants serait Revolut qui gére l'argent et les transferts de monnaies tout seul gratuitement, il y a aussi un très simple tableau de bord à comprendre.

    Les cryptomonnaies et les wallets.

    L'avancé de la technologie nous a donné la blockchain, et avec ça les cryptomonnaies. Les paiements online n'ont jamais été aussi dématerialisé que avec les cryptomonnaies. Cependant, l'utilisation de ces monnaies n'est pas optimale pour tout type d'e-commerce. En effet, si une plateforme e-commerce vends des biens physique, il n'est pas recommandé d'utiliser les cryptomonnaies. Cependant pour des biens virtuels et services virtuels, la cryptomonnaie est parfaite pour ces échanges si l'anonymat veut être gardé par les acheteurs. Aujourd'hui certaines monnaies sont assez stables économiquement et peuvent servir de monnaies d'échanges (bitcoin - ether).

    Les cartes prépayés.

    Certaines plateformes ont fait le choix d'utiliser les cartes prépayés comme moyen de paiements, la carte prépayé la plus connue étant Paysafecard est un très bon choix de paiements online pour une bonne partie des plateformes e-commerce car certaines personnent aujourd'hui ne veulent pas mettre leur informations bancaires sur internet et utilise ce moyen-ci. Aussi paysafecard est disponible dans toutes les villes, il suffit d'aller dans une maison de la presse ou dans un tabac pour transformer du liquide en argent virtuel. C'est un bon choix pour les clients qui souhaitent effectuer des transactions de manière discrète, aucune trace n'est laissé car une carte paysafecard est juste un code.

    les GAFA et leur propre moyens de paiements online.

    Certaines grandes entreprises ont décidés de créer leur propre moyen de paiements online et d'utiliser leur propre marque pour payer, cela leur permet de gagner des informations sur les clients et de fidéliser leurs clientèle en donnant des bonus à ceux qui paient avec ce moyen-ci. Google pay et Apple pay sont les plus connues et c'est tout simplement un paiement bancaire simple mais les informations sont donnés à google et apple au lieu de l'entreprise pour laquelle le client paie. Certains clients ne souhaitent pas donner leurs informations bancaires à n'importe qui et donc les donne à google et apple qui ont de nombreux clients fidèles dans le monde entier. 

Revenir à la liste des articles

Surt le même thème:

E-commerce - stratégie digitale les clefs de la réussite

E-commerce : Comment penser et construire sa stratégie digitale

Première source de chiffre d'affaires, les transactions électroniques dépendent pour les acteurs ...